Il n’est jamais trop tard pour se bouger les fesses ! #avoir40ans

#voyager #crisedelaquarantaine #changerdevie #passagealaction

Contrairement à la plupart des Youtubeurs ou des blogueurs qui te parlent développement personnel, voyage et compagnie, je n’ai plus 20 ans, ni même 30.

J’ai bientôt 40 ans, merde !

Dans quelques mois, j’aurai 40 ans. Putain de coup de vieux. Rien que d’y penser… non, je ne préfère pas y penser.

En réalité, je ne focalise pas dessus, c’est comme ça, c’est la vie. Bloquer sur des évènements sur lesquels tu n’as aucune influence ne sert à rien. Pire, cela te détruit, te démoralise.

Alors, pourquoi est-ce que je te parle de mon âge, sachant qu’il y a de grandes chances que tu n’en aies rien à foutre ? Eh bien, j’évoque ce sujet pour te transmettre un message d’espoir : il n’est jamais trop tard pour passer à l’action.

Trop vieux pour voyager en sac en dos ?

J’avais un vieux rêve dont je t’ai déjà parlé 50 fois ici : faire un long voyage en Asie, seul et avec comme seul bagage, un sac à dos taille cabine.

Ce genre de délire backpacker, on le fait généralement à 20 ou 25 ans, après ses études ou après un premier boulot mal payé et pas très intéressant.

Le souci, c’est qu’à 20 ans, je n’étais qu’un petit branleur accro au cannabis. Des rêves et des projets, j’en avais plein la tête. Le problème, c’est qu’ils n’en sortaient jamais et ne dépassaient jamais le stade du fantasme ou de la chimère.

Porté par le vent

Fumer des joints, regarder la télé et se laisser portée par la vie, c’est cool quand on a 20 ans. Mais passée la trentaine, cela devient déprimant. C’est la raison pour laquelle je suis entré progressivement dans une période de déprime et de malaise profond. Passivité, autodestruction et regrets furent mon lot quotidien durant plusieurs années.

Fort heureusement, le déclic salvateur est enfin arrivé. Tard, j’avais 33 ou 34 ans, je crois, mais il est arrivé. Comment ? Grâce à une prise de conscience radicale et une volonté de vivre une vie belle et intéressante.

Deux facteurs sont à l’origine de ce changement majeur.

Le premier est une rupture amoureuse violente. Ma copine dont j’étais fou amoureux m’a quitté du jour au lendemain. Mon monde s’est écroulé, je suis entré dans une terrible dépression durant presque 3 mois. Pour moi, c’était la fin du monde, je ne voyais plus de futur possible. Pour te donner une idée de mon état, je pleurais parfois dès le réveil. L’angoisse !

Ne me quitte pas

Tu le sais, dans la majorité des ruptures, celui qui prend la décision d’en terminer ne te donne que très rarement les causes qui ont réellement motivées sa décision. La peur de blesser, sans doute.

Sur le coup, je n’avais pas compris ce qu’il se passait, puis j’ai réalisé qu’elle m’avait quitté, même si elle ne me l’a jamais dit, parce que j’étais un branleur sans ambitions qui se laissait porter par les événements.

La rupture digérée, il ne me restait que deux options : m’enfoncer encore plus dans la procrastination et la passivité, ou prendre ma vie en main pour de bon. J’ai choisi la seconde option.

Si je dois une fière chandelle à ma prise de conscience, c’est surtout grâce à de l’aide extérieure que je suis parvenu à changer ma vie de façon positive. A cette période, j’ai commencé à lire des livres de développement personnel, mais aussi à écouter des centaines de vidéos et de podcasts traitant de ce sujet, mais aussi du voyage, de l’alimentation et de la santé. Et je te garantis que quand du matin au soir tu reçois dans tes oreilles des discours positifs et motivants, tu finis par passer à l’action.

Il devenait pour moi impossible d’écouter un mec parler de passage à l’action et de rentrer ensuite chez moi m’affaler dans mon canapé. Non, je ne pouvais plus. La machine de guerre était en marche. J’en parle d’ailleurs longuement dans mon livre, Le Pouvoir de l’Agenda, où je te livre la méthode qui m’a permis de changer ma vie.

Mais revenons à mon voyage en Asie et à mon âge.

Comme je te le disais, il n’est pas très courant de se lancer sur les routes en mode backpacker quand on approche les 40 ans. Je me suis posé la question de la pertinence de mon projet. Et la réponse fut sans équivoque : « Ok, t’as 40 ans, et après ? Tu es en bonne santé, en bonne forme physique, tu as une mentalité plutôt moderne et ouverte, alors c’est quoi le problème ? Allez, fais ton sac et c’est parti, plus le temps de réfléchir ! »

Une décision que je ne regrette pas.

Alors quel que soit ton âge, ne te limite pas. Si tu as un projet, un rêve, accompli-le. On se fout des on-dit et des convenances. Fonce !

Vous avez du mal à passer à l’action ? La sensation de stagner dans votre vie ?

Vous n’avez pas défini vos objectifs de vie et vos projets vous paraissent irréalisables ?

Vous avez essayé de trouver la formule magique, mais sans succès ?

Je me trouvais dans cette situation il y a 5 ans de cela, jusqu’à ce que je découvre la bonne méthode. Depuis, j’ai concrétisé mes rêves et mes projets.

C’est la raison pour laquelle j’ai écrit Le Pouvoir de l’Agenda. Une méthode simple et rapide inspirée de ma propre expérience qui vous fera passer à l’action en moins de 7 jours.

Dans ce livre, vous allez apprendre à :

Définir vos objectifs de vie en 7 étapes simples

→ Découper vos rêves et vos projets en petites tâches concrètes et faciles à réaliser

→ Bâtir une vision claire et globale de la vie à laquelle vous aspirez

→ Créer votre agenda et en faire votre partenaire de vie

→ Adopter une attitude proactive et positive face aux éléments extérieurs

→ Sortir de la victimisation à la française

→ PASSER A L’ACTION et quitter le troupeau

Assez perdu de temps, c’est ici que ça se passe !

2 commentaires sur “Il n’est jamais trop tard pour se bouger les fesses ! #avoir40ans

Ajouter un commentaire

  1. Comme vous le faites remarquer si bien dans votre article, lire du positif qui exhorte à l’action ne peut que nous pousser à positiver et agir. En lisant, votre article c’est ce que j’ai ressenti et pour cela je vous remercie.

    J’aime

Répondre à Loukas Montclar Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :