N’essayez pas de changer le monde

Le monde va mal, très mal. La crise se généralise, le chômage explose, la guerre frappe à nos portes, le peuple déprime, je déprime, nous déprimons, ils dépriment.

Ok, et après ? On fait quoi ? On reste figé sur cette vision erronée du monde que nous rabâchent les chaînes d’information à longueur de journée ou on débranche la perfusion et on se reprend en main ?

On se plaint, se lamente et dénonce ou on passe à l’action en se concentrant sur notre propre existence ?

Que le monde aille bien ou mal, peu importe. La réalité est beaucoup moins manichéenne qu’elle y parait.

En appeler aux politiques, à l’ONU ou aux grands patrons pour qu’enfin la paix, la justice et l’égalité règnent dans ce monde est la plus stérile et la plus immature des réactions que vous pouvez avoir.

Pourquoi ?

Parce que ce n’est pas comme ça que fonctionne le monde. Espérer que les gens qui détiennent les pleins pouvoirs et les privilèges vont se battre pour vous et sacrifier leurs acquis par altruisme est d’une naïveté déconcertante.

Soyons clairs et vulgaires : ils s’en branlent de vous !

Si quelque chose vous dérange dans ce monde, ne demandez pas aux autres de le changer.

La seule personne en mesure d’améliorer la situation, c’est vous. Personne d’autre. Un changement global n’est en réalité que la somme de changements individuels.

Quand je vois qu’à l’occasion de certaines manifestations, des types cagoulés saccagent un McDonald’s ou un Starbucks sous prétexte de combattre ces symboles du capitalisme et de la malbouffe, je me marre, comme disait Coluche. Je me marre pour deux raisons : la première, c’est que leur acte n’aura pour seules conséquences que de faire flamber le prix des cotisations aux assurances et de mettre une cinquantaine de personnes au chômage technique le temps de réparer les dégâts.

La seconde, c’est que je mets ma main à couper que la moitié au moins de ces casseurs ira commander un Big Mac et une grande frite dans les semaines qui suivent. Si les fast-foods américains vous débectent, n’y allez plus. C’est simple, c’est direct et c’est efficace. Vous avez accompli votre mission et participé concrètement au changement auquel vous aspirez.

Quand on pense qu’il suffirait juste que 60 millions de Français boycottent ce type de restaurants pendant trois jours pour qu’ils mettent la clé sous la porte, toute manifestation ou violence visant à déstabiliser le capitalisme revêt dès lors un caractère absurde et dérisoire.

C’est la même rengaine sur les réseaux sociaux où les gens débattent et s’insultent sur des sujets tournant autour de l’actualité ou de la politique. Machin ne pense pas comme moi ? Mais qu’est-ce que ça peut bien me foutre ? N’ai-je à ce point rien de mieux à faire de mon existence que de consacrer mon temps à contre-argumenter un type que je ne connais pas et qui pense que le rouge est la plus belle des couleurs alors que la mienne est le bleu ? Après avoir déblatéré toute mon argumentation, l’avoir copieusement insulté et avoir tenté de démonter son analyse, que me reste-t-il ? Qu’ai-je gagné à part du stress, de la frustration et la sensation de passer pour un paumé ?

Changez-vous, le reste n’est pas de votre ressort.

Changez en vous ce qui vous déplaît dans ce monde, c’est la seule façon d’obtenir un résultat puissant et immédiat.

Si la guerre vous scandalise, ne votez plus pour des personnalités politiques ou des partis qui en ont déclarée. Les conditions de travail des enfants Chinois qui fabriquent les baskets des grandes marques de sportswear vous révulsent ? Au fait, vous portez quoi aux pieds ?

Vous avez le pouvoir de changer les choses, mais il ne faut pas se méprendre sur la stratégie à adopter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :