Voyager est dangereux !

Et si le voyage était la chose la plus dangereuse qu’il puisse t’arriver ?

Attention, je ne parle pas de partir en vacances, ce n’est pas du tout la même chose.

Les vacances, ça ne dure en général pas plus de trois semaines. Un voyage, c’est au bas mot plusieurs mois sur les routes, voire des années et pour certains, toute une vie.

Vacances ou voyage ?

Les vacances, c’est souvent entre amis ou en famille. Le voyage, ça s’entreprend seul ou en couple.

Les vacances, on les passe à glander sur la plage ou à multiplier les visites des sites touristiques alentour. Oui, les vacances, dans un sens ou dans un autre, ça fatigue : fatigué de ne rien branler de la journée ou fatigué d’en avoir trop fait.

Quand tu poses tes deux semaines de congé, tu veux « profiter » un maximum. Alors tu cases des dizaines d’activités dans un laps de temps bien trop réduit.

Résultat : tu passes tes journées à courir, à te dépêcher, à prendre un avion, un bus ou un train, à faire la queue aux guichets des attractions les plus populaires du pays que tu visites ou à engloutir ton repas d’un trait pour ne pas rater un spectacle ou une danse traditionnelle.

Je ne dis pas que c’est nul, je l’ai déjà fait. Mais ce n’est plus de cette façon que j’aime aujourd’hui découvrir le monde.

Voyager, c’est prendre le temps, c’est vivre une nouvelle vie sans les contraintes d’emploi du temps que s’impose le vacancier. Voyager, c’est rester dans une ville ou sur une plage pendant trois mois ou une demi-journée. Tu es le seul maître à bord, tu pars quand tu en éprouves le désir. Et si tu sens bien dans un endroit, tu y restes sans t’inquiéter sur le choix de ta prochaine destination, car il n’y en aura peut-être pas d’autre.

Peut-être rêves-tu aussi d’accomplir ce grand voyage ?

Cela fait des mois ou des années que tu y songes, mais tu n’oses pas franchir le pas ?

Ce pas, je l’ai franchi. Ca n’a pas été facile, mais l’envie était devenue si forte qu’il ne pouvait en être autrement, sous peine de demeurer frustré toute ma vie.

Cela fait plus de six mois que j’ai posé un congé sabbatique dont la durée totale est de onze mois.

Mais voilà, ce qui devait arriver arriva :

Quand tu as goûté à la vraie liberté, à l’indépendance et à l’aventure. Quand tu détiens le pouvoir de faire de chaque jour un jour unique et différent du précédent.

Quand c’est toi qui fixes ton emploi du temps et personne d’autre, quand tu rencontres des nouvelles personnes de toutes les nationalités avec une vision du monde et une expérience de la vie complétement différentes de la tienne, ton état d’esprit et tes paradigmes changent radicalement.

Et un beau jour, en te levant, tu prends conscience d’une chose : tu sais que tu ne peux plus revenir en arrière. Tu comprends qu’il te sera impossible de retourner dans un bureau et d’y passer ta journée de 8 heures à 17 heures. Inimaginable de vivre la même routine métro-boulot-dodo. Impensable de ne fréquenter que les mêmes personnes chaque jour que Dieu fait. Insurmontable de devoir obéir à un patron et de subir les transports en commun à l’heure de pointe.

Voilà pourquoi le voyage est dangereux. Il est dangereux, car il pourrait bien changer ta vie pour toujours

Tu as du mal à passer à l’action ? La sensation de stagner dans ta vie ?

Tu n’a pas défini tes objectifs de vie et tes projets te paraissent irréalisables ?

Tu as essayé de trouver la formule magique, mais sans succès ?

Je me trouvais dans cette situation il y a 5 ans de cela, jusqu’à ce que je découvre la bonne méthode. Depuis, j’ai concrétisé mes rêves et mes projets.

C’est la raison pour laquelle j’ai écrit Le Pouvoir de l’Agenda. Une méthode simple et rapide inspirée de ma propre expérience qui te fera passer à l’action en moins de 7 jours.

Dans ce livre, tu vas apprendre à :

Définir tes objectifs de vie en 7 étapes simples

→ Découper tes rêves et tes projets en petites tâches concrètes et faciles à réaliser

→ Bâtir une vision claire et globale de la vie à laquelle tu aspires

→ Créer ton agenda et en faire ton partenaire de vie

→ Adopter une attitude proactive et positive face aux éléments extérieurs

→ Sortir de la victimisation à la française

→ PASSER A L’ACTION et quitter le troupeau

Assez perdu de temps, c’est ici que ça se passe !

Un commentaire sur “Voyager est dangereux !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :